Works,Exhibitions | Performances | Films | pdf Download | About, bio, press | Upcoming, cv | Teaching | O P H E L I A |

 

Compagnie KittyFisher

supports Emilie Pitoiset's dance pieces

About | Dates |
 

Performances

Where Did Our Love Go ? (2019)
It Took The Night To Believe (2018)
Anodyne (2011)
  Anodyne
Dance performance for 3 ballerinas, 20 min.

Production Compagnie KittyFisher / Emilie Pitoiset.
co-production Confort Moderne, Poitiers.











Distribution

Artists Chroregraphers : Emilie Pitoiset & Elie Hay
Performers : Sophie Guilleteau, Clemence Le Marcis, Thelma Surault
Costumes : Safia Aitoudjaoud
Photos : Antoine Legrand

Dans ses dialogues intimes entre foi et raison, Saint Augustin suggérait qu'en la figure géométrique résidait la vérité même, tandis que le corps, la figure réelle n'était que l'indication du vrai, donc possiblement fausse. Pour l'exposition retour au Confort Moderne, Emilie Pitoiset prolonge ses questionnements entre le corps et l'objet. Aussi, elle invite le chorégraphe et performer Elie Hay à investir, voir perturber les équilibres fragiles dessinés par ses modules. De leur collaboration née une tension entre espace scénique et espace plastique. L'espace est-il dessiné par la structure, par l'échelle humaine, ou bien s'agit-il que d'une sensorialité spatiale modulable au gré des intentions ? Aux "pièces en réserve" chères à Emilie Pitoiset sont mis en écho des "personnages à activer". Au travers de la figure de la jeune ballerine, être incandescent et en devenir, et de celle du Doppelgänger, du double, voir du triple se créer une altération de la perception de ce "jardin d'enfants".Serait-il alors possible d'envisager l'objet comme une émanation du corps et vice-versa ? La vérité vacillante qui en découle se base sur une cérémonie larvée, de corps en action, de vide, d'apparition et de disparition.

Elie Hay, 2011.